Alfa Romeo 164: la meilleure des « Tipo 4 » ?

Mise à part la Fiat Croma, avec laquelle je n’ai jamais vraiment accroché, les voitures issues du programme Tipo 4 m’ont toutes séduites : la Saab 9000 bien sûr (on est saabiste ou on ne l’est pas, lire aussi :https://boitierrouge.wordpress.com/2014/04/24/saab-9000-un-premier-pas-vers-le-luxe/), la Lancia Thema, essentiellement grâce à sa déclinaison à moteur V8 Ferrari qui la rendait encore plus désirable (lire aussi : https://boitierrouge.wordpress.com/2014/03/05/lancia-thema-8-32-cuore-rosso/), et enfin l’Alfa Romeo 164, dont je vais vous parler ici.

La petite cadette des Tipo 4 affiche une ligne très personnelle due à Pininfarina !

La petite cadette des Tipo 4 affiche une ligne très personnelle due à Pininfarina !

La 164 est la dernière des 4 cousines, et n’est apparue sur le marché qu’en 1987. Non seulement c’est la plus récente des « Tipo 4 », mais c’est aussi la plus originale, puisque son dessin dû à Pininfarina imposa l’utilisation de portes différentes, ce qui explique que sa parenté avec les 3 autres ne saute pas aux yeux. En revanche, je lui ai toujours trouvé un air de Peugeot 405, sans doute fortuit mais Pininfarina n’a-t-il pas souvent travaillé pour Peugeot ? La 164 est en tout cas superbe.

La 164 propose toute une gamme de V6, dont cette version Q4 de 230 ch à transmission intégrale Steyr-Puch

La 164 propose toute une gamme de V6, dont cette version Q4 de 230 ch à transmission intégrale Steyr-Puch

A sa sortie, la 164 est plutôt boudé des purs alfistes, puisqu’elle porte une tâche indélébile : la traction avant. D’ailleurs, disposant de moteurs relativement puissants (notamment les V6 Busso dont les puissances varient, 184 ch, 200 ch, 210 et 230 ch pour la Q4), sa motricité de traction est parfois mise à mal. C’est pour cela que le graal de la gamme, c’est bien l’Alfa Romeo 164 Q4, qui marie le Busso le plus puissant (230 ch) à une transmission intégrale (merci Steyr-Puch, fidèle partenaire de Fiat) et une boîte 6 vitesses. Avec cette panoplie là, la 164 tutoie les 250 km/h en toute sécurité.

Mis à part le petit V6 2 litres Turbo, la 164 cache surtout des V6 Busso légendaires !

Mis à part le petit V6 2 litres Turbo, la 164 cache surtout des V6 Busso légendaires !

L’Alfa 164 fut bien entendu proposée en de nombreuses motorisations, et pas que des V6. On trouve sous son capot des diesels VM (117 à 125 ch), des 4 cylindres Twin Spark (144 à 148 ch), ou un 4 cylindres Turbo d’origine Lancia (175 ch). Outre les V6 Busso 3 litres cités plus haut, on trouvera aussi un petit V6 2 litres Turbo adapté à la législation italienne développant 210 puis 205 ch avec catalyseur.

Elle a comme un petit air de grosse 405 !

Elle a comme un petit air de grosse 405 !

A l’intérieur, c’est le luxe Alfa, et la finition Alfa. Ce n’est donc pas une allemande, ce qui peut être vu comme une qualité ou comme un défaut, à vous de voir. Cela dit, il y en a pour tous les goûts, surtout en essence (il suffit de voir le nombre de V6 différents disponibles). En dix ans (de 1987 à 1997), la 164 sera produite à 273 000 exemplaires. Pas si mal ! Et pour 2 à 4 000 euros aujourd’hui, vous pouvez goûter au fabuleux chant des V6 Alfa Roméo.

Publicités

3 réflexions sur “Alfa Romeo 164: la meilleure des « Tipo 4 » ?

  1. Pingback: Alfa Romeo 164 Procar: un V10 dans une berline ! | Boitier Rouge

  2. Pingback: Toutes les Alfa Romeo sur Boîtier Rouge | Boîtier Rouge

  3. Pingback: Alfa Romeo 164 Procar: un V10 dans une berline ! | Boîtier Rouge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s